Señora Calcetine

Crédit photos : Sabica Senez
Depuis les dernières années, Saint-Sauveur a accueilli bon nombre de nouveaux arrivants : parmi eux, Sabica Senez, artiste audio et auteure de Nulle part ailleurs et de Petite armoire à coutellerie, paru en 2010 chez Leméac. Cette deuxième parution, un tout petit carnet qui relate « l'impossible deuil d'une histoire amoureuse » avec un talent certain, lui a valu plusieurs éloges des critiques, mais surtout, plusieurs messages de lecteurs, interpellés par le récit.Si elle souhaitait au début de sa carrière toucher le plus de gens possible avec ses œuvres, la réalité l’a bien vite rattrapée. Au Québec, si une œuvre littéraire se vend à quelques milliers d’exemplaires, on parle d’un succès. Mais avec Petite armoire à coutellerie, Sabica s’est aperçu que ce n’est pas la quantité de gens qu’elle touchait qui pouvait lui apporter satisfaction : c’était plutôt l’émotion qu’elle suscitait chez ses lecteurs qui était sa récompense.

Señora Calcetine – mission : créer une émotion

Et c’est cette découverte qui l’anime dans son nouveau projet. Bien installée dans son appartement de Saint-Sauveur, Sabica s’affaire à un autre type de création : elle confectionne à la main des peluches pour enfants à partir de chaussettes. C’est de là que le nom de Señora Calcetine (littéralement Madame Chaussette) lui est naturellement venu pour sa collection.

Comme je n’ai pas d’expérience en couture, j’ai une candeur qui me permet d’explorer et de créer sans m’imposer de limites – même mes erreurs peuvent m’amener vers des découvertes », ajoute l’artiste qui est vite devenue experte dans l’art de cibler les matières susceptibles de devenir une peluche respectable. « Je choisis parfois même les yeux fermés, en testant la douceur des tissus. Il faut que ce soit tout doux! »

Des peluches à adopter

Se disant convaincue que toute peluche est bien vivante, Sabica ne peut se résoudre à parler de vente et d’achat lorsque vient le temps de se départir de ses créations, qui demandent chacune entre 2 et 4 heures de confection : elle parle plutôt d’adoption.

La mission de Señora Calcetine, c’est de créer une émotion – et c’est clairement ce qui se passe lors de l’adoption. Les visages s’illuminent, les gens sourient… »

Si vous souhaitez adopter une des peluches de Señora Calcetine, ou encore lui faire part d’une commande spéciale, il est possible de la joindre grâce à sa page Facebook. Sachez que chacune des créations est unique : elles sont toutes fabriquées à la main, et ont toutes passé le test du dodo dans le lit avec succès! Elles sont lavables à la main, hypoallergènes et sécuritaires pour les bébés sur demande. Et puisque Noël est à nos portes… 

Publicité