Le Pantoum : Saint-Sauveur underground

Source photo : Pantoum
Si vous ne connaissez personne qui est déjà allé au Pantoum, vous ne saurez pas où le trouver. C’est que le lieu, et les soirées qui s’y déroulent, est privé. Imaginez-vous un gigantesque appartement en plein cœur du quartier Saint-Sauveur, aux plafonds hauts de quinze pieds, au centre duquel trône une cuisine aux allures de cafétéria (où vous pouvez laisser votre bière, conservée au frais et redonnée sur demande), qui s’ouvre à l’occasion pour présenter des spectacles.Les quatre colocataires de la place, Jean-Étienne Collin Marcoux, Jean-Michel Letendre Veilleux, Sébastien Forest et Antoine Bordeleau, habitent depuis juillet cet immense logement, qu’ils ont peu à peu transformé en studio et en salle de spectacles. En plus d’enregistrer les albums de divers musiciens, ils invitent parfois chez eux le public pour des soirées passablement animées à l’ambiance très décontractée. J’y suis allée le vendredi 30 novembre pour y entendre jouer New Apple Taste (Montréal) et X-Ray Zebras (Québec). La soirée était excellente : foule bigarrée (plutôt jeune), très bonne musique, ambiance géniale, et grape cheese (grilled cheese au pain au raisin) succulents aux dires de mon amoureux. Il semble qu’il y avait environ soixante-dix personnes présentes et, à mon grand étonnement, nous étions loin de nous marcher sur les pieds.Je vous suggère donc d’essayer au moins une fois cette « off-salle » originale et rafraîchissante. Le Pantoum présente plus ou moins un spectacle par mois; vous pouvez connaître les dates des prochaines performances sur la page Facebook.Un conseil, pour les vieux comme moi : laissez votre manteau chez vous ou dans la voiture…disons que le vestiaire, en fin de soirée, ressemble à une pile informe de vêtements de laquelle il n’est pas si facile de retirer le sien !

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir