«Pelleter» de l’asphalte pour faire place à la verdure | 15 juillet 2020 | Article par Véronique Demers

Jean-Robert De Roo, propriétaire de la compagnie Sonorisation De Roo et filles, et sa conjointe Odette Dion.

Crédit photo: Véronique Demers

«Pelleter» de l’asphalte pour faire place à la verdure

Deux projets pilotes à Québec viennent d’être soutenus par le Centre d’écologie urbaine de Montréal, dans le cadre du projet Sous les pavés. C’est dans les quartiers Saint-Sauveur et Saint-Roch que de l’asphalte sera retirée pour laisser place à de la verdure, afin d’augmenter notamment le taux de canopée en basse-ville, largement en dessous de la moyenne de la ville.

«Ce sont des projets pilotes, mais on espère en réaliser d’autres. Le taux de canopée moyen en ville est de 32 %, alors qu’en basse-ville, il est à 12%», déplore Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal du district de Saint-Roch–Saint-Sauveur. Outre ces deux initiatives, un tronçon de la rue Bouffard, à la hauteur de l’église Saint-Malo, sera également déminéralisé.

Les lieux de dépavage représentent un stationnement de Sonorisation De Roo et Filles (1059, rue Saint-Vallier Ouest), dans Saint-Sauveur, et un des terrains de l’Office municipal d’habitation de Québec, situé au 201, rue du Roi (angle rue Caron).  Sous les pavés à Québec s’effectue en partenariat avec Verdir Saint-Roch et le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS), dans lequel est greffé Verdir Saint-Sauveur. Pour chacun des lieux de dépavage, plus de 100 mètres carrés d’asphalte seront retirés.

Les abords du HLM situé au 201, rue du Roi (angle Caron) seront bientôt enjolivés par du verdissement, cet automne.
Crédit photo: Véronique

La végétation qui remplacera les surfaces imperméables permettra notamment une meilleure gestion des eaux de pluie, en plus d’embellir l’espace public et de lutter contre les changements climatiques.

Sensibilité à la verdure

Questionné sur ses motivations de transformer une partie du stationnement qu’il possède, annexé à son entreprise Sonorisation De Roo et filles, Jean-Robert De Roo explique qu’il est sensibilisé à la verdure depuis plusieurs années, et qu’il souhaite que son terrain puisse le refléter.

« J’ai été cofondateur du Festival de films pour l’environnement (FFPE) à Portneuf. On a déjà fait des plantations d’arbres pendant le festival, auquel ont collaboré entre autres Jacques Languirand, Patricia Tulasne, Christian Bégin, Laure Waridel et Hugo Latulippe », détaille celui qui a acheté en décembre dernier le bâtiment commercial, voué à la location d’espaces pour des professionnels du Web, de l’événementiel, de la communication graphique et de l’audiovisuel.

Même si au moins deux résidences pour personnes âgées sont à proximité de l’entreprise de Saint-Sauveur, où un arrêt d’autobus est présent — sans mobilier ni abribus — il n’est pas certain qu’il y ait des bacs surélevés. Bref, tous les éléments de verdure restent à déterminer.

« À la suite de notre kiosque d’information et de cueillette de commentaires, nous allons tenir une autre activité vers la mi-août, pour soumettre des plans de verdissement », indique Guillaume Béliveau Côté, chargé de projet en verdissement au CCCQSS.

Cet automne, des dizaines de bénévoles sont recherchés pour chacun des deux sites du projet Sous les pavés, afin d’enlever l’asphalte et participer à la plantation d’arbres et de verdure.