Julio Taqueria s’installe dans l’ancien local de Chez Vallière | 20 août 2020 | Article par Véronique Demers

Vincent Thuaud

Crédit photo: Gracieuseté - page Facebook

Julio Taqueria s’installe dans l’ancien local de Chez Vallière

Des odeurs de plats mexicains se dégageront bientôt du 220, rue Saint-Vallier Ouest au Julio Taqueria, le nouveau « bébé » de Vincent Thuaud et Jean-Baptiste Morin, également gestionnaires du bar à cocktails Chez Tao et du bar à huîtres jjacques.

Les deux associés ont choisi le local qu’occupait précédemment Chez Vallière pour leur nouveau restaurant, dont les portes devraient ouvrir en octobre. Comme son nom le dit (Taqueria), le commerce sera spécialisé dans les tacos, mais d’autres plats issus de la cuisine mexicaine seront au menu. Le porc sera à l’honneur; il y aura également des formules végé, du poisson et même de la pieuvre.

« Tout sera fait maison : la salsa, les chips, tortillas, même la mayo! On a fait venir des États-Unis une machine à tortillas. Ça va nous permettre d’en produire des centaines et de vendre des paquets de tortillas. On prévoit offrir du take out, mais aussi des paniers de plats prêts à assembler », exprime en entrevue Vincent Thuaud.

Dans une formule « non confinée », le restaurant pourra accueillir de 35 à 50 personnes.

Cuisine collaborative

Un peu dans le concept du Diner Saint-Sauveur, plus à l’ouest sur Saint-Vallier ou de Arvi, dans Limoilou, le copropriétaire souligne que chez Julio Taqueria, ce sera une cuisine collaborative, dans le sens où tout le monde sera appelé à faire du service, cuisiniers inclus. Ainsi, l’implication et le sentiment d’appartenance se bâtissent au fil des années, avec la possibilité d’acheter des parts.

« Les gens s’impliquent dans nos business; ils sont copropriétaires avec nous. Justement, Frank, le barman et gérant de Chez Tao, il vient de prendre des parts (pour Chez Tao) », illustre Vincent Thuaud.

Quant à Philippe Blackburn, chef actuel de Chez Tao, il fera le saut à 100 % chez Julio. Il sera la tête dirigeante dans la cuisine et le créateur des recettes.

Nom d’un chien!

Pour la petite histoire, des noms de chiens ont inspiré la nomenclature des trois restaurants. Tao et jjacques, pour les compagnons canins de Vincent Thuaud; Jules, pour celui de Jean-Baptiste Morin.

« Chaque emplacement a sa personnalité, son énergie, son look. Le local de l’ancien Vallière a des plafonds hauts, une belle lumière. C’est à côté du Griendel où il y a tout le temps du monde. Il y a beaucoup de passants. Depuis que Chez Tao est ouvert, j’allais manger là-bas de temps en temps, et j’imaginais parfois une taqueria », confie M. Thuaud. Son aspiration est maintenant devenue une réalité.