La future Oasis Saint-Vallier permanente imaginée par des citoyens | 17 juillet 2019 | Article par Véronique Demers

Le conseiller municipal de Saint-Sauveur–Saint-Roch, Pierre-Luc Lachance, parmi des citoyennes et travailleuses du quartier Saint-Sauveur.

Crédit photo: Véronique Demers

La future Oasis Saint-Vallier permanente imaginée par des citoyens

Plusieurs idées d’aménagement ont émergé lors d’un atelier de design participatif, hier soir, pour rendre conviviale et verte l’Oasis Saint-Vallier, à l’angle des rues Saint-Vallier Ouest et Bagot, en vue de sa transformation en place publique permanente.

L’atelier de design participatif avait lieu à la boulangerie communautaire Des pains sur la planche. Malgré l’intérêt manifesté par plusieurs personnes, selon les organisatrices de Nature Québec – Milieux de vie en santé, responsables de l’événement, seulement une demi-douzaine de citoyens sont venus.

Néanmoins, ces citoyens étaient fort motivés à partager leurs opinions sur l’Oasis Saint-Vallier, afin de répondre potentiellement aux besoins des résidents, des travailleurs du quartier Saint-Sauveur et des commerçants à proximité. Rappelons que depuis le passage de SPOT (la Sympathique place ouverte à tous), qui occupait tout le site en 2016, Nature Québec a repris six cases de stationnement pour l’Oasis en 2017-2018 (20 % du site) et trois en 2019 (10 %).

Usagers et commerçants favorables

L’Oasis Saint-Vallier, au coin des rues Saint-Vallier Ouest et Bagot.
Crédit photo: Milieux de vie en santé

En amont de l’atelier participatif de mardi soir, les agentes en verdissement et mobilisation citoyenne de Nature Québec ont effectué en juin un sondage auprès des commerçants et des usagers. Tant les usagers (92 %) que les commerçants (62 %) se sont montrés en faveur d’une place publique permanente à l’Oasis Saint-Vallier. Selon le sondage, le nombre de places de stationnement, le bruit dans le voisinage et le verdissement ont constitué les enjeux les plus importants à traiter.

« L’espace ombragé est très recherché dans le quartier. En plus, il n’y a pas assez de verdure en hauteur. J’aimerais qu’on ait de la canopée en abondance, comme on peut voir en haute-ville, sur Grande Allée », a mentionné Stéphanie Laloi, une participante.

« Il est évident que je souhaite améliorer la qualité de vie des citoyens avec qui je travaille, mais aussi à titre d’utilisatrice », a ajouté Claudia Parent, organisatrice communautaire au CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Verdissement ou parking

Parmi les suggestions d’aménagement proposées par les participants, incluant le conseiller municipal de Saint-Roch–Saint-Sauveur Pierre-Luc Lachance, on note l’installation de mobilier à double fonction (pratique et ludique), un abri/parking à vélos, une colonne Morris pour le calendrier des événements, une petite scène pour des prestations artistiques, des arbres non fruitiers, des guirlandes de lumières et des murs végétalisés.

« Étant donné que l’espace est restreint, il serait important de créer des usages multiples pour l’équipement en place. On pourrait installer, par exemple, du mobilier instrumental, soit une table avec un xylophone intégré. Avec l’Oasis Saint-Vallier, on veut créer un momentum de convivialité, dans la foulée du réaménagement prévu de la rue Saint-Vallier », a expliqué M. Lachance.

Les deux équipes de participants sont arrivées à peu près aux mêmes recommandations pour le stationnement, soit de conserver environ 75 % de sa superficie.

« Notre objectif est de transformer des friches urbaines ou des stationnements de surface en aires de repos et de socialisation, pour créer des milieux dynamiques dans le quartier», a souligné Catherine Deschênes-Quirion, agente en verdissement et mobilisation citoyenne à Nature Québec.

Prochaines étapes pour l’Oasis Saint-Vallier :

  • Mi-août 2019 – Réalisation de deux concepts d’aménagement de place permanente et mise en commun des propositions.
  • Mi-août à la fin août 2019 – Sondage en ligne et consultation sur place pour connaître les forces et faiblesses des deux concepts et déterminer le préféré du public.
  • Novembre 2019 – Présentation du concept final de place permanente au public et à la Ville de Québec (aménagement du territoire).

Lire un article précédent sur le sujet :

Sondage pour une nouvelle place publique sur Saint-Vallier Ouest