Chez Bayard, presque complet à trois mois de la livraison | 6 mars 2019 | Article par Jean Cazes

État des travaux. Mars 2019.

Crédit photo: David-Maxime Samson

Chez Bayard, presque complet à trois mois de la livraison

Chez Bayard accueillera dès juin ses premiers locataires sur le site de l’ancien Poulet Frit Kentucky, à l’angle du boulevard Charest Ouest et de la rue Bayard.

Autre réalisation de Construction St-Pierre Roseberry dans les quartiers centraux, Chez Bayard, outre son toit-terrasse végétalisé, sera doté d’un stationnement souterrain et d’espaces de rangement pour vélos. À ces traits distinctifs de l’immeuble s’ajoute son rez-de-chaussée à vocations commerciale et administrative.

Une seule unité de logement toujours disponible

Le BayardNotamment pour la qualité de son intégration dans la trame urbaine, le projet Chez Bayard avait été salué par les citoyens invités à la présentation publique du 17 mars 2018. Comme le soulignait alors le promoteur Sébastien Roseberry, les 20 logements locatifs de diverses superficies, incluant trois maisons de ville, « pas haut de gamme » et « accessibles », « visent une clientèle moyenne ».

Coassociée dans Construction SR, Karine St-Pierre confirme le vif intérêt qu’a suscité l’oeuvre de l’architecte maison Guillaume Fafard (Quinzhee), soulignant qu’un seul 3 ½ est toujours disponible.

Concernant le rez-de-chaussée de quelque 250 mètres carrés, une section sera aménagée pour accueillir sept bureaux administratifs, « des clients qui se partageront des commodités comme la cuisine et la réception », précise Mme St-Pierre. Entente médiation familiale est le premier organisme à y avoir réservé sa place. Pour l’autre espace commercial, la location étant toujours en cours, les promoteurs souhaitent l’arrivée de deux « commerces de proximité, café ou autres ».

Autres projets signés Construction St-Pierre Roseberry

La Canopée

Dans le quartier Saint-Sauveur, outre Chez Bayard, notons que deux autres projets d’immeubles résidentiels pilotés par SP Roseberry sont aussi en chantier, soit les trois maisons de ville Le Ténor, sur la rue Raoul-Jobin et La Canopée (ci-contre), dont la construction a débuté il y a quelques semaines à l’intersection des rues Saint-Vallier Ouest et Saint-Bernard.

Karine St-Pierre confirme par ailleurs la construction imminente des Rouquines et des Trois petits cochons, « un autre immeuble à l’exemple du Triade, lauréat des prix Mobilis de la Ville de Québec en architecture », signalent en conclusion avec fierté les promoteurs.