Le Service d’entraide Basse-Ville gagne le concours de Conjoncture affaires publiques | 17 juillet 2018 | Article par Suzie Genest

Stéphanie Tardif, directrice générale du Service d’entraide Basse-Ville, et Luc Samama, consultant en développement stratégique à Conjoncture affaires publiques.

Crédit photo: Conjoncture affaires publiques

Le Service d’entraide Basse-Ville gagne le concours de Conjoncture affaires publiques

Le Service d’entraide Basse-Ville a remporté le prix de 2 500 $ en services-conseils d’accompagnement en développement organisationnel offert par Conjoncture affaires publiques dans le cadre d’un concours soulignant son 5e anniversaire.

Organisme d’aide et de référence pour les personnes à faible revenu, le Service d’entraide Basse-Ville, situé sur l’avenue du Sacré-Coeur dans le quartier Saint-Sauveur, offre des services de dépannage alimentaire, vestimentaire et d’ameublement.

Il a été sélectionné parmi une douzaine de candidats inscrits au concours organisé par Conjoncture affaires publiques à l’intention des organismes à but non lucratif et entreprises d’économie sociale des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches. L’entreprise de Saint-Roch est spécialisée en services-conseils en communication, organisation d’évènements, développement stratégique, affaires publiques et relations gouvernementales.

Le jury qui a analysé les candidatures comprenait la conseillère en développement philanthropique de Centraide Québec – Chaudière-Appalaches Élisa Verreault, l’experte en financement d’entreprises d’économie sociale Carole Verreault, l’ex-députée de Québec Christiane Gagnon, ainsi que Félix Bussières, directeur général de Pôle des entreprises d’économie sociale de la région de la Capitale-Nationale, et Jacques Beaudet, directeur général de la CDÉC de Québec.