Saint-Sauveur vu par… Le Machin Club | 3 septembre 2018 | Article par Le Machin Club

Crédit photo: Machin Club

Saint-Sauveur vu par… Le Machin Club

Le Machin Club, votre mission si vous l’acceptez sera d’explorer ces différents quartiers de Québec – Saint-Sauveur, Saint-Roch, Limoilou et Montcalm / Saint-Sacrement.

Petits miracles

En questionnant les gens sur le quartier Saint-Sauveur, on entend dire que c’est plus un secteur résidentiel et que sa réputation négative est en pleine transformation… comme un papillon. D’ailleurs, le quartier n’est-il pas le lieu de petits miracles? Mais encore faut-il avoir la foi…

Le sanctuaire Notre-Dame-de-Lourdes.
Crédit photo: Machin Club

À une autre époque, la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes a été construite parce que l’église Saint-Sauveur ne suffisait pas à contenir les croyants. Aujourd’hui, le clocher de l’église Saint-Sauveur a été démonté, ce qui a modifié à jamais l’horizon. On s’en aperçoit quand on descend les escaliers de la rue Victoria, mais c’est quand on s’aventure dans les sentiers décorés de graffitis qui bordent le Centre communautaire Lucien-Borne qu’on découvre une petite cachette chargée d’histoires dans la falaise.

Le sanctuaire Notre-Dame-de-Lourdes… Connaissez-vous ce lieu aussi mystérieux que charmant? Quand on cherche sur internet, on découvre plus d’informations sur le sanctuaire qui porte le même nom en Montérégie. (Coudonc Rigaud encore! Quel drôle de hasard on a croisé une dame qui venait de là dans Saint-Roch.)

Le sanctuaire dont on parle a été érigé en 1929 dans la falaise pour commémorer une apparition de la Vierge Marie. On découvre tout ça grâce au panneau informatif installé au coin de la rue Saint-Viateur. Il n’y a plus de pèlerinages sur le site, mais encore quelques roses sur la grille de la grotte sacrée. L’hiver, il y a des amateurs de planches à neige qui s’y bâtissent des tremplins et aujourd’hui, nous sommes agréablement surpris d’y découvrir un espace d’été éphémère aménagé avec des oeuvres d’arts et de l’agriculture urbaine.

Ça donne envie d’enquêter sur les petits miracles du quartier de découvrir tout ça, n’est-ce pas?

P comme patrimoine… et comme parc

Parc du Petit Moulin, boulevard Langelier
Crédit photo: Machin Club

Nos interlocuteurs de vox pop avaient peu de choses à nous dire sur Saint-Sauveur, il faudra donc l’explorer nous-mêmes. Quelle chance, en passant par le bureau de consultation des archives de la Ville de Québec, nous avons trouvé une publication Itinéraires histoire et patrimoine sur l’histoire du quartier Saint-Sauveur. Nous en avons bien sûr saisi un exemplaire pour nourrir nos prochaines découvertes.

Pour les amateurs d’architecture et d’histoire, le quartier regorge de trouvailles. Les maisons sont toutes différentes avec chacune leurs traits de personnalités, des vrais maisons boîtes à surprises provenant de toutes les époques.

Près du trottoir, les bâtiments laissent peu d’espace à la végétation et c’est souvent ce qu’on lui reproche. Heureusement, les efforts de verdissement du quartier sont mesurables par l’esprit de communauté qui y règne. En tout cas, c’est ce qu’a découvert Paméla (notre directrice artistique) lorsqu’elle a réalisé un court métrage documentaire sur le quartier avec la Joujouthèque Basse-Ville et des élèves de l’école Sacré-Coeur dans le cadre du projet de médiation culturelle de Spira au printemps dernier.

On ne va pas souvent dans Saint-Sauveur dans le cadre de nos activités, mais plusieurs membres y vivent et savent vanter les mérites du parc linéaire de la rivière Saint-Charles ainsi que les attraits du parc Victoria. On reviendra voir nos amis, c’est promis!

À lire aussi :

Montcalm vu par… Le Machin Club

Saint-Roch vu par… Le Machin Club