Saint-Sauveur dans les années 1950 (9) : funeste incendie sur Marie-de-l’Incarnation | 25 mars 2018 | Article par Jean Cazes

Crédit photo: Service de protection contre l'incendie de la Ville de Québec

Saint-Sauveur dans les années 1950 (9) : funeste incendie sur Marie-de-l’Incarnation

La série « Saint-Sauveur dans les années 1950 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources.

La photo à la une, datée du 31 décembre 1959, est tirée de Tout feu tout flamme, un site relatant la chronologie de l’histoire de la protection-incendie de Québec. « Trois enfants, Denis, Nicole et Alain Dupuis perdent la vie dans l’incendie de leur demeure au 88 rue Marie-de-l’Incarnation, peut-on y lire à propos de ce triste événement.

« Environ 90 personnes dans le dénuement complet »

Le journaliste du Soleil Jos-L. Hardy signe un long article, « Le feu de la rue Marie de l’Incarnation dépouille complètement 80 personnes », paru le 2 janvier 1960 en pages 11 et 20 du quotidien. Outre les circonstances détaillées, émouvantes, entourant la découverte des petites victimes, le reporter souligne :

L’habitation d’où les flammes se sont propagées à la suite de l’explosion d’un poêle à l’huile et trois autres maisons adjacentes ont été lourdement endommagées ou avariées par le feu, l’eau ou la fumée. Vingt-deux familles ont fui précipitamment 18 des 24 logements menacés par les flammes. Douze d’entre elles ont pratiquement tout perdu. […] Sur les quelque 150 personnes – hommes, femmes et enfants – qui ont dû évacuer devant la marche dévastatrice des flammes, environ 90 sont dans le dénuement complet. […] Cet incendie est d’autant plus dramatique qu’il jette dans la misère et dans les difficultés toutes sortes des familles de plusieurs enfants qui avaient aussi droit à leurs réjouissances du Jour de l’An. Son bilan est d’autant plus tragique que la plupart des chefs de ces familles sont sans travail. […]

Depuis, le pâté d’immeubles résidentiels près de la rue Montmartre affecté par le sinistre a fait place à un garage municipal en prolongement du parc industriel Saint-Malo. Outre la photo comparative, la galerie ci-bas expose un extrait tiré de la mosaïque d’orthophotographies de 1948 qui indique l’emplacement (1) du site de l’incendie.

Vous avez des souvenirs, des informations à nous communiquer sur ce tragique événement ? N’hésitez pas à nous les partager !

Voir le billet précédent de la série : Maison et dépanneur au 220-224 Montmagny.