Promenade Saint-Vallier : des animations à venir! | 12 juin 2018 | Article par Véronique Demers

Crédit photo: Véronique Demers

Promenade Saint-Vallier : des animations à venir!

Après avoir été inaugurée l’été dernier, la Promenade Saint-Vallier continue d’égayer en fleurs et en couleurs l’intersection du même nom, au coin de Carillon, face au parc Durocher. Pour 2018, il y aura quelques spectacles en formule acoustique et possiblement un piano, afin d’animer davantage cette portion du quartier.

« On aimerait proposer 4 soirées en formule légère. La programmation va sortir bientôt », a mentionné en entrevue Gabrielle Ste-Marie, directrice générale de la SDC Saint-Sauveur, qui collabore avec le conseil de quartier et le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS) dans ce projet.

L’Arche L’Étoile a été un collaborateur de la première heure au projet. Le mandat de l’entretien des fleurs et de l’arrosage a d’ailleurs été confié au centre de jour destiné aux personnes ayant un handicap intellectuel en perte d’autonomie. « Les personnes en déficience vont aussi animer des matinées musicales, pour créer des échanges », ajoute Mme Ste-Marie.

Café-terrasse

Dans cette version bonifiée de la place éphémère, des places assises supplémentaires vont s’ajouter au mobilier existant, ainsi que des parasols. « À la fin de la saison du (premier) verdissement de la Promenade Saint-Vallier, on a sondé 80 personnes. Les principaux commentaires qui ressortaient étaient le manque de places assises et de protection contre le soleil, car le côté nord est très exposé », explique Mme Ste-Marie. Ainsi, trois autres chaises berçantes et autant de parasols seront ajoutés, en plus des fleurs, plantes et fines herbes.

Une vingtaine de bénévoles provenant de l’Arche L’Étoile et Croissance travail ont pris part aux travaux de verdissement de la Promenade Saint-Vallier, mardi matin.
Crédit photo: Véronique Demers

« On est considéré comme un café-terrasse parce qu’on est sur des cases de stationnement, comme les commerçants sur l’avenue Cartier. C’est donc plus sévère au niveau du mobilier. Il faut suivre les normes dans le Guide café-terrasse, et le seul équipement autorisé est le parasol », précise-t-elle.

En 2017, 89 000 $ ont été investis pour redorer l’intersection Saint-Vallier Ouest – Carillon, avec des placettes de diverses couleurs, garnies de plantes et fines herbes, quelques cèdres et des chaises berçantes. Cette année, 21 000 $ sont injectés dans la Promenade Saint-Vallier.

Circulation de transit

Rappelons qu’un des buts de l’aménagement de la place éphémère sur la rue Saint-Vallier Ouest est de ralentir la circulation de transit entre le boulevard Charest et la rue Marie-de-l’Incarnation. Cette portion de l’artère est identifiée comme problématique au Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur. « C’est difficile à mesurer [l’impact de la Promenade], mais on sent qu’il y a un effet. Peut-être y aurait-il lieu de calculer à quelle vitesse les voitures vont », commente la directrice de la SDC Saint-Sauveur.

Le réaménagement d’un segment de 1,2 km de la rue Saint-Vallier Ouest entre ces intersections est d’ailleurs prévu en 2020. « Il y a un défi important à relever, soit la manière dont le quartier a été bâti. Il n’y a pas beaucoup de dégagement entre les façades et les trottoirs. Mais certains réaménagements de la rue Saint-Vallier Ouest pourraient ressembler à ce qui s’est fait dans Limoilou sur la 3e Avenue, à l’angle de la Canardière, où il y a eu des gonflements de trottoirs », illustre Mme Ste-Marie.

À lire aussi : Le Plan de mobilité durable de quartier se met en oeuvre