L’Hôpital du Sacré-Coeur de Jésus vers 1910 | 20 mai 2018 | Article par Jean Cazes

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

L’Hôpital du Sacré-Coeur de Jésus vers 1910

Monsaintsauveur revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources.

L’image à la une est la reproduction d’une carte postale représentant l’Hôpital du Sacré-Coeur de Jésus [entre 1908 et 1912] (description des Archives de la Ville de Québec).

La scène revisitée au bas de l’article date du 30 avril 2018.

Consacré aux « malades pauvres »

Le montage qui suit compare deux vues aériennes couvrant l’hôpital et ses environs : 1948 (capture de la mosaïque d’orthophotographies) et 2016 (Google Maps).

Sur le site maintenant occupé par le Centre de pédopsychiatrie se trouvait l’Hôpital du Sacré-Coeur de Jésus, dont le dernier agrandissement remonte à 1963. Son histoire et sa mission sont résumées sur une page du site de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

[…] De 1871 à 1873 eut lieu la construction de l’hôpital, désigné alors sous le nom d’Hôpital de St-Sauveur, sur les bords de la rivière Saint-Charles, sur la rue Saint-Vallier, dans le quartier Saint-Malo. […] Le but de son érection était de retirer les malades pauvres de la ville et des campagnes, d’héberger surtout ceux qui ne pouvaient être reçus dans les autres hôpitaux. […] Dès le mois de septembre 1873, l’Archevêque de Québec faisait appel à l’hôpital, afin de recueillir « les enfants trouvés », une œuvre qui ne prit fin qu’en 1929 alors que les enfants étaient transférés à la Crèche Saint-Vincent de Paul. L’hôpital reçu, au cours de ces années, 9643 enfants abandonnés dont le secours était jusqu’alors une des œuvres primordiales de l’établissement. […]

Les terres entourant l’institution, depuis, ont fait place notamment aux Habitations Vivre chez soi (2008) et au jardin communautaire Sacré-Coeur (2014). On remarque par ailleurs la disparition du chemin de fer le long de la rivière Saint-Charles. Au grand bonheur des promeneurs et cyclistes, les berges de la rivière ont été renaturalisées dans ce secteur, en 2007.

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo en vedette, les images archivées de la Ville de Québec sont accessibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.