Les monstres sont parmi nous | 21 juin 2018 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Elisa Baron

Les monstres sont parmi nous

En début de semaine, un segment de la rue Signaï a pris des allures de dépotoir. Pour une énième fois dans nos quartiers, des voisins – ou anciens voisins déménagés en catimini – ont disposé de leurs déchets comme s’ils allaient se biodégrader dans l’asphalte en moins de 21 jours. Pourquoi?

Le phénomène n’est pas propre – si l’on peut oser ce terme – à la rue Signaï ni au quartier Saint-Sauveur. À Saint-Roch aussi, des rues ou portions de rues, des abords de terrains de stationnement se transforment chaque semaine en aires de repos pour meubles fatigués. Parmi ces lieux d’exposition du 1er juillet perpétuel, la rue Horatio-Nelson près de l’intersection Saint-Vallier Est, la rue Arago Est entre l’escalier Lavigueur et la rue Magellan comptent parmi les favoris du mobilier et des matériaux errants.

Plus au nord, la coopérative de solidarité La Nef, l’ancienne église Notre-Dame-de-Jacques-Cartier, en accueille plus souvent qu’à son tour. L’espace où l’asphalte a été retiré et où Verdir Saint-Roch a planté des arbres n’est pas épargné.

Que dire de plus ?

Plusieurs fois, des lecteurs nous ont suggéré d’aborder dans un article les enjeux de propreté dans nos quartiers, qu’il s’agisse d’ordures éparpillées ou d’excréments canins non ramassés. Que dire ici, sinon qu’à voir notre paresseuse négligence inconsciente à l’œuvre, on imagine bien comment, au fil des siècles et à l’échelle planétaire, l’humain a réussi à polluer les cours d’eau, ravager les milieux naturels, mettre des espèces en péril…

Si les écocentres sont éloignés des quartiers centraux, il existe un service municipal de collecte des monstres ou encombrants. Il suffit de s’inscrire par téléphone ou en ligne. Pas plus long ni difficile que de commander une pizza ou, tant qu’à polluer, une Nespresso sur Amazon… les frais en moins.

Extrait du site web de la Ville de Québec

Pour utiliser le service de collecte des encombrants, il vous faut d’abord vous inscrire : faites une demande d’intervention en ligne ou communiquez avec le personnel de votre bureau d’arrondissement.

LA CITÉ-LIMOILOU

Pour faire ramasser vos objets encombrants, vous pouvez le faire de l’une ou l’autre de ces deux façons :

Dans les deux cas, vous devez placer vos objets en bordure de la chaussée la veille de la collecte, après 19 h.

Notez que vous pouvez également apporter vos objets encombrants à l’un ou l’autre des écocentres de la ville.

S’ils sont encore en bon état, vos objets encombrants pourraient être utiles à quelqu’un. Pour vérifier où vous pouvez les apporter, consultez le Bottin du réemploi sur le site Internet de la Communauté métropolitaine de Québec.

RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES

Pour plus de renseignements sur la collecte des monstres (objets encombrants), veuillez communiquer avec le personnel de votre bureau d’arrondissement au 311.

Collectes hebdomadaires régulières

Tant qu’à visiter le site de la Ville de Québec, pourquoi ne pas en profiter pour noter les jours de collectes régulières des ordures et matières recyclables dans votre secteur ? Même les sacs à ordures et bacs au chemin finissent par être encombrants lorsqu’on les sort n’importe quand… Il suffit d’inscrire votre code postal dans la case à cette fin sur la page d’Info-Collecte.