Le quartier Saint-Sauveur aura sa bibliothèque | 22 février 2018 | Article par Jean-Philippe Léveillé

Crédit photo: Lafond Côté architectes

Le quartier Saint-Sauveur aura sa bibliothèque

Dès juin 2018, une nouvelle bibliothèque verra le jour dans le quartier Saint-Sauveur.

Située au rez-de-chaussée des Habitations Durocher dans un local dont la Ville sera locataire, la bibliothèque Saint-Sauveur sera accessible par la rue Carillon et profitera de tous les services offerts par le réseau des bibliothèques. Elle comprendra huit postes informatiques et environ 4000 documents sur place. Une salle multi-fonctions, qui appartient aux Habitations Durocher, pourra également être louée par la bibliothèque afin d’organiser certaines activités.

Dans un premier temps, la bibliothèque offrira une trentaine d’heures d’ouverture par semaine. Si l’achalandage le justifiait, celles-ci pourraient toutefois être revues à la hausse. Il est d’ailleurs déjà prévu de les augmenter durant la période de fermeture temporaire de la bibliothèque Gabrielle-Roy, à partir de 2019.

Mylène Gauthier, directrice de projets – Bibliothèque de Québec, mentionne que la Ville de Québec a fait le choix de mettre l’accent sur le secteur jeunesse pour la dernière née du réseau. Il faut dire qu’avec une superficie réduite de cent mètres carrés, soit à peu près la taille d’un grand logement, on ne pourra desservir de la même façon toutes les clientèles.

Pour la dizaine de citoyens qui assistaient à la présentation, durant l’assemblée de février du conseil de quartier de Saint-Sauveur hier, les avis étaient partagés. Tous s’accordaient pour dire que la nouvelle bibliothèque répondra à un besoin réel du quartier, mais certains étaient déçus par sa petite taille. Avec la bibliothèque Montmorency, qui est de taille similaire, elle sera effectivement la plus petite du réseau.

Afin d’évaluer les besoins et d’établir la superficie, la Ville mentionne s’être basée sur le nombre d’abonnés actuels du réseau des bibliothèques habitant le quartier Saint-Sauveur.

Comme l’a prouvé le succès des magnifiques bibliothèques construites ces dernières années sur le territoire de la Ville, on sait toutefois que des éléments liés entre autres à l’architecture, comme la beauté, la fonctionnalité, l’aménagement intérieur et, bien sûr, la taille d’une bibliothèque, vont avoir une influence importante sur sa fréquentation.

Alors, cent mètres carrés, est-ce suffisant pour répondre aux besoins des citoyens ou est-ce trop petit pour favoriser l’achalandage? À mon avis, bien malin celui qui saura répondre à cette question! Ce projet est néanmoins bienvenu dans le quartier et, qui sait, sera peut-être appelé à grandir un jour…

À lire aussi : Bibliothèque aux Habitations Durocher, lieu culturel à l’église Saint-Sauveur