École Cardinal-Roy : projet de programme exclusif Sport-Arts-Études | 27 septembre 2018 | Article par Véronique Demers

Crédit photo: Véronique Demers

École Cardinal-Roy : projet de programme exclusif Sport-Arts-Études

Les parents des quartiers Saint-Sauveur et Saint-Roch dont les enfants fréquentent le secteur régulier de l’école secondaire Cardinal-Roy pourraient bientôt perdre ce privilège, ainsi que ceux des élèves en adaptation scolaire. En effet, l’établissement scolaire pourrait être réservé exclusivement au programme Sport-Arts-Études.

Dans le document d’intention de la Commission scolaire de la Capitale, il est mentionné que depuis sa création, il y a 30 ans, le programme Sport-Arts-Études ne cesse de croître. Pour l’année 2018-2019, ce programme spécialisé – offrant 37 disciplines sportives et artistiques différentes – accueille 750 élèves, dont près de de 150 bénéficient d’un dossier d’aide particulière. Il atteindra sa pleine capacité à 875 élèves. Récemment, l’école n’a pas été en mesure de conclure d’entente avec de nouveaux partenaires, faute de places.

Si le ministère de l’Éducation se dit en faveur du projet, l’éventuelle vocation particulière de Sport-Arts-Études de la 1re à la 5e années du secondaire à Cardinal-Roy toucherait 67 élèves de 1re et de 2e secondaire du secteur régulier, et 60 élèves en adaptation scolaire.

L’école secondaire Cardinal-Roy offre 37 disciplines sportives et artistiques dans le cadre de son programme Sport-Arts-Études.
Crédit photo: Crédit Pixabay

Les écoles Marguerite-Bourgeoys, Sacré-Coeur, Saint-Malo (une partie), ainsi que l’école des Berges, alimentent d’élèves l’école Cardinal-Roy. Si le projet est adopté, les élèves des trois premières écoles seraient redéployés vers l’école secondaire Vanier. Les élèves de l’école des Berges seraient, de leur côté, redéployés aux écoles de La Cité (1er cycle) et Jean-de-Brébeuf (2e cycle). Ceux en adaptation scolaire de l’école Cardinal-Roy, auraient à migrer vers les écoles secondaires de La Cité, Vanier ou La Camaradière.

Des parents en désaccord

Une vingtaine de parents se sont présentés à une rencontre d’information, lundi soir, à l’école primaire Sacré-Coeur. La plupart d’entre eux étaient en désaccord avec la résolution proposée par le conseil d’établissement de l’école Cardinal-Roy.

« L’historique commence sûrement avant 2017 (résolution du conseil d’établissement disant à la Direction générale que le statu quo sur le manque d’espace n’est plus acceptable)! Il y a seulement 1re et 2e secondaires. Il ne faut pas couper! Si on met 3, 4 et 5 (secteur régulier), je peux vous assurer que votre masse critique va changer », a souligné Olivier Meyer, un parent.

À ce propos, la directrice générale adjointe aux affaires éducatives à la Commission scolaire de la Capitale, Mireille Dion, a souligné qu’il est difficile d’organiser des activités parascolaires et de former des équipes sportives lorsque la masse critique n’est pas au rendez-vous.

«On se sent carrément abandonnés par le système public. On est juste en réaction en ce moment. (…) J’ai juste envie d’envoyer mes enfants au privé…», a exprimé pour sa part un autre parent, Éric Martin.

Mme Dion a tenu à rappeler que le fait de demander qu’une école devienne spécialisée – ou aux fins d’un projet particulier, selon les termes du Ministère – est un « processus exceptionnel ».

« Il y a environ 37 écoles de ce gens au Québec. Ce n’est pas une décision qui se prend sans un consensus », a-t-elle dit.

Prochaines étapes

3 octobre : Séance publique d’information

30 octobre : Assemblée publique de consultation
Les personnes intéressées à intervenir lors de cette soirée et déposer un mémoire ont jusqu’au 10 octobre pour s’annoncer. Elles doivent contacter le Secrétariat général de la Commission scolaire de la Capitale, au 418 686-4040, poste 2100 ou par courriel à sg@cscapitale.qc.ca

20 novembre : Adoption (sous réserve de la consultation menée) d’une résolution par le conseil des commissaires pour donner à l’école Cardinal-Roy la vocation particulière Sport-Arts-Études.