Le Déli-Grec, de l’autre côté de la Méditerranée | 20 février 2018 | Article par Dominic Champagne

Crédit photo: Alexandra Gonzalez

Le Déli-Grec, de l’autre côté de la Méditerranée

Au Déli-Grec, on propose une cuisine fusion gréco-québécoise. Ça fait plus de vingt ans que le restaurant existe, ce qui lui confère une place non négligeable à Québec. On n’a qu’à penser aux récentes fermetures au centre-ville, dont celle du Cercle, pour tenter de comprendre son succès. Je pense en avoir découvert la clé.

Un jeudi soir assez achalandé nous attendait. L’unique serveuse semblait un peu débordée, mais s’est occupée de nous à merveille, nous trouvant une charmante table près d’une fenêtre. Le décor était assez coquet pour qu’on oublie un peu la neige tombant en abondance cette année.

Nos choix

J’ai longuement hésité à prendre une pizza, puisque ce n’est pas un plat typique. Je me suis donc rabattu sur la pizza grecque. Je me suis dit que si la pizza prenait autant de place sur le menu, ce devait être pour une raison… Aussi ai-je aperçu la voiture du livreur faire des allers-retours fréquents, ce qui ne trompe pas. Le menu est très vaste, et nous avions tout notre temps pour l’explorer. On offre des entrées à partir de six dollars comme des feuilletés ou des escargots.

Mon accompagnatrice hésitait devant un très grand choix de plats principaux, allant du filet mignon (27$) à la moussaka (18$) ou l’assiette de calmars frits (22$). Il y avait aussi seize sortes de pizzas différentes, dont une aux fruits de mer et une autre au saumon fumé, sans parler des pitas et de la poutine… Son choix s’est arrêté sur le pita au porc grillé (13$) avec extra sauce tzatziki 4 onces (2,75$).

Le souper

Le Déli-Grec sert la pizza sur une grille à réchaud comme il se doit. Comme elle était belle et riche, cette pizza grecque avec une croûte magnifiquement braisée! Tendre, elle se défaisait délicatement comme un pain qui sort du four. Les herbes grecques rehaussent les saveurs, et nul besoin de viande : la croûte remplace tout ce qu’on souhaiterait ajouter de mieux dans cette pizza. Arrosée d’un peu d’huile d’olive, c’est un délice. Le fromage feta s’aligne sur les olives à merveille. On n’a pas voulu me partager la recette de la pâte maison… je dois avouer que je l’aurais sans doute volée!

Le pita au porc grillé est bien présenté, mais n’a pas l’allure d’un souper du soir. Il faudrait ajouter un peu de romantisme dans cette assiette. Il est accompagné de patates grecques bien assaisonnées qu’on trempe dans la sauce tzatziki à souhait, un beau mélange sucré-salé, chaud-froid. La tzatziki est très fraiche, et je crois que je vais m’en faire à la maison : elle forme une belle équipe avec le porc grillé, qui était bien assaisonné et balancé. Il m’a rappelé avec nostalgie nos nombreux barbecues entre amis cet été. Doux printemps, quand reviendras-tu?

Le dessert

Comme dessert, nous avons choisi un renversé aux framboises qui était correct, mais un peu sec. Avec la pizza nous comblant le ventre, il a fini de nous rachever.

Le personnel du Déli-Grec est très agréable, la cuisinière est même venue nous voir. Bien que la serveuse était « dans le jus », elle a su nous faire patienter et répondre à toutes nos demandes. En toute transparence, après avoir aussi visité l’établissement le midi pour explorer d’autres facettes de son menu, la pizza demeure mon grand coup de cœur. Je compte bien en essayer d’autres, comme la super Déli-Grec avec sauce à spaghetti, pepperoni, champignons, poivrons, oignons rouges et bacon. J’ai le sentiment que ce sera divin… Le repas testé ici a coûté 38$, sans les pintes de bière. Abordable!

Nous sommes rentrés en autobus 19, parce que ce parcours est la meilleure invention depuis le 1, et que nous sommes des gens responsables.

Le Déli-Grec
739 rue Saint-Bernard
418-683-4910