Le CPE Jardin d’enfants Durocher revient en force | 26 mars 2018 | Article par Véronique Demers

Crédit photo: Pixabay

Le CPE Jardin d’enfants Durocher revient en force

Le Jardin d’enfants Durocher — installé de 1995 à 2015 au Centre Durocher avant que celui-ci ne laisse place aux Habitations Durocher — revient dans le quartier Saint-Sauveur. Dès le mois de mai, la garderie subventionnée ouvrira ses portes, cette fois au Centre Édouard-Lavergne, au 390, rue Arago Ouest.

« Depuis 2015, on est relocalisés dans le Village de l’Anse. En revenant dans le quartier Saint-Sauveur, on bonifie notre offre, qui passe de 24 à 60 places, incluant 10 places pour bébés (3 à 18 mois) », détaille Chantal Cournoyer, directrice du CPE Jardins d’enfants Durocher, mais aussi du CPE l’Étoile des mères (Limoilou) et du CPE L’Anse-aux-Lièvres (Saint-Roch).

Ainsi, le CPE de l’Anse-aux-Lièvres regroupe 3 points de services : l’Étoile des mères, le Jardin d’enfants Durocher et l’Anse-aux-Lièvres. « Le jardin d’enfants Durocher répond à un besoin pour les familles du quartier Saint-Sauveur, qui est en train de se revitaliser. Notre territoire vise les familles habitant entre le côté sud du boulevard Charest et le long de la falaise. Le CPE le plus proche est réservé seulement aux employés de l’Hôpital Saint-Sacrement », ajoute Mme Cournoyer.

Les nouveaux locaux du CPE Jardin d’enfants Durocher permettront d’accueillir 60 tout-petits, contrairement aux 24 places disponibles au défunt Centre Durocher.
Crédit photo: Pixabay

Les nouveaux locaux comprennent deux dortoirs et six locaux pour les 18 mois à 5 ans. Une terrasse pour les tout-petits sera également aménagée à même le parc public Édouard-Lavergne. « L’espace sera revampé, clôturé et sécurisé, tout comme les locaux, à usage exclusif », précise-t-elle.

Mise aux normes de 500 000 $

La mise aux normes des installations, incluant l’enlèvement de l’amiante dans le bâtiment, a coûté 500 000 $. Le Jardin d’enfants Durocher sera ouvert à l’année et offrira des places à temps complet et à mi-temps pour enfants. « Ça permet le retour progressif à l’emploi des familles », mentionne la directrice du CPE L’Anse-aux-Lièvres.

Chantal Cournoyer, directrice du CPE L’Anse-aux-Lièvres, regroupant 3 points de services.
Crédit photo: Véronique Demers

Le CPE est à la recherche de 8 éducatrices. Les personnes intéressées peuvent soumettre leur candidature en visitant le site du CPE.

Quant aux parents souhaitant réserver une place pour leur bambin, ils doivent s’inscrire au guichet unique de la place 0-5.