Côte Sauvageau, église Saint-Malo : citoyens aux tables à dessin | 21 février 2018 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Suzie Genest

Côte Sauvageau, église Saint-Malo : citoyens aux tables à dessin

Deux fois cette semaine, citoyennes et citoyens de Saint-Sauveur ont répondu à l’invitation d’imaginer ensemble des aménagements éphémères pour mieux valoriser un espace de leur quartier.

Un parc de voisinage au pied de la côte Sauvageau

Le premier atelier de design participatif chapeauté par Nature Québec – Milieux de vie en santé, avec la collaboration du conseil de quartier de Saint-Sauveur, a réuni une vingtaine de personnes au Centre Édouard-Lavergne lundi soir. L’invitation avait circulé dans le voisinage immédiat du parc de la côte Sauvageau, au coeur du projet lancé par François Tanlet. Ce dernier avait d’emblée exprimé le souci de préserver la quiétude des résidents des alentours.

Rapidement s’est manifestée la préoccupation de préserver un autre élément cher aux personnes présentes  : le patrimoine naturel, historique et religieux du lieu. Propriétaire occupante voisine du site, Chantal Gilbert s’est inquiétée des aménagements et mobiliers présentés en guise d’inspirations, qui évoquaient un peu la Sympathique place ouverte à tous (SPOT) ou l’Espace Marina Saint-Roch. Ces bancs, jeux, plateformes colorés n’allaient toutefois pas prendre la vedette dans les esquisses des participants, réunis en quatre équipes.

Convergeant vers une volonté de bonifier la verdure, notamment par un potager et des arbres fruitiers, et de bien l’entretenir, les équipes ont aussi proposé une fontaine, des bancs pour se reposer et pique-niquer, un éclairage harmonieux. Pour les jeux, ils ont songé par exemple à quelques balançoires « format 0-3 ans », à une structure minimaliste « pour faire des chin-up », à un espace pour la pétanque ou les jeux de ballon. La propreté, la sécurité, l’accessiblité pour les personnes à mobilité réduite figuraient également parmi leurs priorités.

Équipe 2 – Atelier de design participatif place Saint-Malo, mardi 20 février 2018
Crédit photo: Suzie Genest

Une place verte animée à Saint-Malo

Mardi, cette fois au Centre Mgr-Bouffard, la SDC Saint-Sauveur et Nature Québec – Milieux de vie en santé ont accueilli une quinzaine de participants pour imaginer la place éphémère Saint-Malo. Des animateurs de la Pépinière Espaces collectifs, du Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur et de la Ville de Québec accompagnaient la démarche.

Point de réaction aux inspirations montrées en ouverture pour ce site, différent tant par sa superficie que sa localisation. On s’est plutôt soucié de la cohabitation entre l’animation de la place et les activités de l’église et du Centre Durocher, ainsi que du caractère inclusif de la démarche.

À nouveau, les équipes se sont rejointes sur plusieurs idées. Se détendre, se rafraîchir, jouer, pique-niquer, attendre l’autobus dans un coin agréable : on a tiré parti de l’espace et de sa répartition pour imaginer différentes aires aux usages distincts. À l’honneur, le verdissement était plus ornemental que comestible pour certains.

La circulation automobile sur Marie-de l’Incarnation,  la dangerosité de certaines intersections (de l’Aqueduc), l’éclairage insuffisant ou la propreté à améliorer par endroits ont été relevés. Les participants ont proposé de sécuriser les lieux à l’aide d’aménagements verts, de mobilier, de marquages, de signalisation.

Pour les activités, l’inspiration ne manquait pas : yoga, cinéma en plein air, danse, spectacles de marionnettes ou cirque, expositions, frigo communautaire, grands potlucks pour rassembler jeunes et moins jeunes de tous âges et de toutes origines. Songeant à l’hiver, on a suggéré patinoire, sculptures carnavalesques, marché des fêtes…

Les moyens rassemblés guideront les choix finaux. Peut-être y aura-t-il aménagement en plusieurs temps, certains éléments installés cet été et d’autres, le suivant.

En attendant plans et démarches de financement, pris en charge par Nature Québec – Milieux de vie en santé, les personnes intéressées sont invitées à faire connaître leurs disponibilités pour participer à la réalisation ou à l’entretien des aménagements de l’un ou l’autre des projets : mvs@naturequebec.org