Le Studio Sonum célèbre ses 20 ans et regarde vers l’avenir | 31 octobre 2017 | Article par David Ouellet

Crédit photo: Studio Sonum

Le Studio Sonum célèbre ses 20 ans et regarde vers l’avenir

Ce samedi 4 novembre, le Studio Sonum célébrera ses deux décennies d’existence lors d’un grand party. À travers les préparatifs, Pascale Bêty et Marc Légaré, copropriétaires de l’endroit, ont rencontré Monsaintsauveur pour brasser quelques souvenirs et parler d’avenir.

Les débuts du Studio Sonum

Printemps 1986, Marc Légaré, alors jeune musicien de 18 ans, loue son tout premier local de répétition pour y jouer de la musique à tue-tête, au cœur du quartier Saint-Roch. Loin de se douter qu’il sera un jour copropriétaire d’une bâtisse abritant un studio d’enregistrement et une soixantaine de locaux de répétition, il garnit son local de matériel d’enregistrement, pour son plaisir personnel. Mais voilà que déjà, on cogne à sa porte pour utiliser ce matériel. Les années passent, l’idée de lancer sa propre entreprise prend vie :

 J’avais acheté ces trucs-là pour enregistrer mes projets personnels, mais je me rendais compte qu’il y avait une demande constante pour ce genre de matériel, alors je me suis dit : pourquoi pas le louer à ceux qui en veulent?

C’est en 1997, toujours sous le même toit à Saint-Roch, que le Studio Sonum voit le jour. Un petit studio d’enregistrement et un local de répétition loués à l’heure constituent la première version du Sonum. Rapidement limités par l’espace disponible, Marc et Pascale, qui se sont rencontrés quelques années plus tôt, font le grand saut et prennent possession d’un bâtiment situé au 25 rue Bigaouette. Cet endroit va devenir le Studio Sonum tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Une entreprise ancrée au cœur du quartier

Véritable institution dans le quartier Saint-Sauveur, le Studio Sonum offre maintenant une multitude de services à la centaine de groupes et artistes qui fréquentent l’endroit. On y trouve un studio d’enregistrement, des locaux loués à l’heure avec ou sans instruments fournis, une salle de rassemblement, du matériel en location. Il y a aussi un magasin où on peut acheter une grande variété d’instruments et d’accessoires, et même un atelier de lutherie. Marc précise que durant certains événements, tels que le Festival d’été de Québec ou Envol et Macadam, les locaux loués à l’heure sont susceptibles d’attirer certains clients plus connus:

On a déjà reçu Joey Cape (chanteur de Lagwagon), Bruno Pelletier ou Paul Di’Anno (ancien chanteur de Iron Maiden), qui a même laissé sa signature sur un de nos murs.

Un nouveau chapitre

La fête que nous préparent Pascale et Marc n’aura pas pour unique but de souligner les 20 années de service du Studio Sonum. Elle sonnera également le début d’un nouveau chapitre pour l’entreprise. Après une longue série de procédures administratives avec la Ville de Québec, le Studio Sonum s’est finalement vu octroyer un permis d’exploitation permanent. Marc et Pascale ont enfin la garantie de pouvoir offrir leurs services aussi longtemps qu’ils le voudront. C’est donc encore beaucoup de travail qui attend le couple propriétaire :

On va repeindre les façades, rénover les locaux loués à l’heure, élargir la gamme de matériel et instruments à louer et aussi rénover l’intérieur de la bâtisse dans son ensemble. Mais avant ça, on va se faire un beau party avec tous les clients et amis; c’est le temps de célébrer!

Tous sont invités au Super Party 20e anniversaire du Studio Sonum ce samedi. Au programme, de l’animation, un DJ invité, une scène entièrement équipée où groupes et artistes pourront jouer librement, des tirages, des surprises, l’annonce d’un grand concours… Je ne vous en dis pas plus : allez-y et constatez par vous-même, le samedi 4 novembre dès 19 h au Studio Sonum.

Studio Sonum
25 rue Bigaouette
418 524-9087