La réincarnation de Marie-de-l’Incarnation

rue_projection

La campagne annuelle d’Accès transports viables J’EMBARQUE Les rendez-vous de la mobilité durable s’est terminée dimanche dans Saint-Sauveur par la Grande Boustifaille. C’est à cette occasion qu’a été dévoilée une proposition d’aménagement pour la rue Marie-de-l’Incarnation, réalisée par Groupe A/Annexe U à partir du Plan de mobilité durable de quartier (PMDQ).

m-inc5Accès transports viables aura été l’entremetteur entre la firme d’architecture et de design urbain et le comité du PMDQ, qui réunit le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS) et le Conseil de quartier de Saint-Sauveur :

C’est sous l’impulsion de Accès transports viables, avec qui nous collaborons à la Semaine de la mobilité durable depuis 3 ans en intervenant temporairement dans l’espace public, que nous avons été sensibilisés à la problématique de sécurité à quelques intersections de Marie-de-l’Incarnation. Nous avons aussi été interpellés par les questions de déplacements actifs sécuritaires dans le quartier Saint-Sauveur. », explique Érick Rivard de Groupe A/Annexe U.

rue_existante3 rue_projection3

Bordée de voies piétonnes (aux actuels trottoirs), la rue Marie-de-l’Incarnation réinventée comprend deux bandes cyclables, trois voies automobiles et une (en direction sud) réservée aux autobus. Avancées de trottoir et bacs de plantation marquent les intersections perpendiculaires comme sur la rue Raoul-Jobin. Les traverses piétonnes distinctives sécuritaires, notamment devant l’école Saint-Malo, y sont marquées par des couleurs vives de bleu et de vert au sol. Le tout est inspiré d’exemples réels concluants de rues qui favorisent une meilleure cohabitation des différents modes de déplacement, explique M. Rivard :

Chez Groupe A/ Annexe U, nous aimons recenser les meilleures pratiques en aménagement et en design urbain pour transformer la ville de Québec positivement. Plusieurs exemples stimulants permettent d’envisager un meilleur partage de la route, le tout en contribuant positivement au paysage urbain par l’utilisation de couleurs vives et de formes stimulantes. »

rue_existante1 rue_projection1

Éric Martin du CCCQSS, se réjouissant de cet exercice, a rappelé lors de la Grande Boustifaille que le secteur visé est selon les gens du quartier l’un des plus difficiles pour les déplacements :

boustifaille_022Ce secteur de la ville est très problématique et mérite qu’on s’y attarde. Il a d’ailleurs été identifié par les citoyens et citoyennes comme un des lieux prioritaires à réaménager dans le Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur. Nous sommes très heureux de la mobilisation d’aujourd’hui en faveur d’une autre vision, plus humaine, de la ville ! »

Amorcé en 2011, le développement du PMDQ a impliqué résidents, commerçants et organismes dans une démarche consultative et participative. Au fil d’ateliers, discussions et collectes de données sur le terrain, cette démarche a permis d’établir un diagnostic dont ont découlé des recommandations concrètes.

rue_existante2 rue_projection2