Microbrasseries : l’avènement d’un « secteur signature »

Source : Le Soleil, Raphaelle Plante (collaboration spéciale), 4 juillet 2015 

Deux nouvelles microbrasseries ouvriront leurs portes d’ici la fin de l’été dans la basse ville de Québec. Pour La Barberie, véritable institution du quartier Saint-Roch depuis 1997, cette effervescence est perçue positivement, car elle contribue à créer un « secteur signature » pour les microbrasseries.

« On ne nie pas que c’est de la compétition, mais on voit ça positivement à long terme. Les gens vont pouvoir venir faire une tournée générale avec La Barberie, La Korrigane, Noctem et aussi La Souche [dans Limoilou] et Griendel [dans Saint-Sauveur]», indique Jean-François Genest, directeur général de La Barberie. (…)Du côté de Saint-Sauveur, Griendel occupera l’édifice de l’Union commerciale, rue Saint-Vallier Ouest. « Notre but, c’est d’offrir tous les styles de bière, mais avec des marques en rotation », indique Martin Parrot, l’un des quatre associés dans le projet. La Saint-Sauveur, une Pale Ale, sera offerte dès l’ouverture, de même qu’une Rye Extra Special Bitter – pour l’instant brassée ailleurs. Griendel est d’ailleurs en campagne de sociofinancement sur la plate-forme La Ruche afin d’amasser 15 000 $ pour l’achat d’un système de brassage, ce qui représente «moins de 10 % du coût total», note M. Parrot. (…)[ Tout l’article. À lire aussi : Chantier : reconversion de l’ancienne Union commerciale (5). ]