Un succès pour la deuxième édition du Bazar de l’emploi

Crédit photo : Vincent Gingras

Vendredi dernier s’est tenu avec succès la deuxième édition du Bazar de l’emploi de Saint-Sauveur au Centre Mgr. Bouffard . En effet, plus de 300 visiteurs ont fait le déplacement à la recherche d’un emploi dans le quartier parmi les 35 employeurs présents. L’évènement était organisé par le chantier Formation et emploi de l’Approche territoriale intégrée (ATI) de Saint-Sauveur  qui est une démarche de concertation réunissant des acteurs provenant d’une multitude de secteurs afin de travailler ensemble à lutter contre la pauvreté et l’exclusion, notamment en favorisant l’emploi.

Publicité

Une formule gagnante

Le projet du Bazar a pour ambition de favoriser l’embauche locale en rapprochant les employeurs et les chercheurs d’emplois d’un même quartier, le temps d’une journée, dans une atmosphère détendue. Madame Agnès Maltais, députée de Taschereau, qui assurait la présidence d’honneur du Bazar, a renouvelé son soutien à cet évènement local et festif qui permet d’offrir des opportunités professionnelles intéressantes pour les citoyens du quartier. Selon une étude réalisée par la Corporation de développement économique communautaire (CDEC), ce projet répond à des besoins du milieux clairement identifiés : d’un coté les  employeurs sont souvent à la recherche d’employés et parallèlement, le taux de chômage dans le quartier reste plus élevé qu’ailleurs. Il s’agit donc de préparer adéquatement les candidats localement qui désirent travailler près de leur lieux de vie et d’éventuellement combler ces postes.

Une ambiance conviviale appréciée

La formule du Bazar semble avoir séduit exposants et visiteurs de nouveau cette année. Les visiteurs ont aimé l’ambiance de la journée et l’accent a été particulièrement mis sur l’accueil personnalisé des chercheurs d’emploi pour leur donner l’opportunité de faire bonne impression face aux employeurs. L’atelier de cartes de présentation offert par Libre Emploi a aussi été très apprécié; un petit service en plus qui peut faire toute la différence. Quant aux employeurs, ils ont pu rencontrer des candidats mieux préparés et prêts à être embauchés.