Le Conseil de quartier appuie un projet de serres sur les toits et le marché d’été

Deux consultations publiques étaient à l’ordre du jour du Conseil de Quartier de Saint-Sauveur mercredi soir dernier. Les deux consultations publiques portaient sur des modifications au règlement de zonage pour deux projets majeurs dans le quartier en terme d’agriculture urbaine et d’animation locale.

Publicité

Une serre maraichère sur les toits du parc industriel Saint-Malo

Stéphanie Allard, la promoteur du projet, est venue présenter son projet de ferme maraichère urbaine au conseil de quartier et au public. Un concept qui a fait ses preuves à Montréal et ailleurs et qui pourrait bien voir le jour d’ici quelques mois à Québec, dans le quartier Saint-Sauveur. Le projet de Mme Allard est de produire des légumes dans des serres hydroponiques installées sur le toit d’une bâtisse industrielle du parc et de distribuer la production dans des points de chute publics et privés. Le conseil de quartier a appuyé unanimement la demande de modification de zonage pour introduire un peu de vert dans le secteur industriel du parc . Une bonne nouvelle et 12 emplois prévus ainsi que de bons légumes frais produits dans le quartier. Un projet à suivre !

Le marché d’été sera de retour

La deuxième consultation publique portait sur des modifications au règlement de zonage pour pérenniser la tenue du Marché d’été de Saint-Sauveur. Le collectif Fardoche est venu défendre son projet devant une salle conquise d’avance. C’est que le projet pilote de l’année dernière a bien fonctionné et a permis une belle effervescence qui a crée une attente parmi la population.

Le conseil de quartier a appuyé unanimement la demande de modification de zonage et félicité le collectif pour son travail bénévole acharné pour la réussite de ce projet. Au programme cette année, des producteurs locaux évidemment mais aussi des animations, de la musique, des ateliers pour les enfants et des organismes invités pour parler nutrition,  sécurité alimentaire et développement durable.