A la vie, à la mort!

Source photos : delislemonuments.com
L’entreprise Delisle Monuments, spécialisée dans la conception de monuments funéraires, est une véritable institution enracinée dans le quartier Saint-Sauveur depuis 1898. J’ai rencontré Martin Laverdière, directeur et créateur de monuments funéraires, qui me parle avec passion du métier et de l’histoire de l’entreprise.

Publicité

Une entreprise qui a traversé les décennies

Fondée en 1898, Delisle Monuments  est une  affaire de famille. De père en fils, le savoir-faire s’est transmis jusqu’à aujourd’hui et l’on fait appel aux services de l’entreprise des quatre coins du Québec. Si ce n’est plus un Delisle qui gère aujourd’hui la compagnie, l’expertise et le savoir-faire restent intacts comme me le raconte avec passion Martin Laverdière.

C’est sans nul doute un métier un peu spécial qui requiert de nombreuses qualités, empathie, écoute et patience. Ce n’est pas évident de travailler avec la mort et le deuil, mais il faut être philosophe et savoir se préserver au niveau émotionnel quand on reçoit des familles éplorées. »

« On est tous égaux devant la mort »

Sage maxime de Martin Laverdière qui se considère avant tout comme un créateur et un artiste, un statut légitime qui lui permet sûrement une protection contre les émotions quand, parfois, il faut dessiner des monuments pour des enfants décédés par exemple. Selon lui, le plus important c’est de satisfaire les clients, ceux qui vivent et ceux qui restent, et leur donner le plus beau des monuments pour honorer leurs disparus. En cela c’est sûrement un métier fantastique bien qu’atypique.

Créativité et innovation

Les tendances en matière de choix funéraires évoluent constamment. C’est assez incroyable de voir toutes les possibilités nouvelles offertes aux clients grâce à la technologie.  Si un sculpteur-burineur est embauché pour tailler et graver le granit de manière traditionnelle, le laser permet toutes les options. Anges, gardiens de but de hockey, cascades, oiseaux et fleurs en trois dimensions, tout est possible! Voilà qui vient un peu secouer les codes traditionnels funéraires. Et pourquoi pas? Après tout, on peut bien choisir ses vêtements, le design intérieur de sa maison et maintenant de sa pierre tombale. Et croyez le ou non, on peut même ajouter un QR code sur notre monument pour permettre  aux personnes qui viennent se recueillir de laisser des messages, de voir des photos ou d’entrer en contact avec la famille!

Granit et monuments historiques

Delisle Monuments  est aussi spécialisé dans un domaine assez particulier, celui des monuments publics et municipaux. L’entreprise sélectionne et produit des bases de granit pour les statues et bustes d’illustres personnages et réalise sur demande toutes commandes spéciales. On peut d’ailleurs retrouver la marque de l’entreprise sur bien des monuments de la ville de Québec et d’ailleurs. Par exemple, le monument Québec Printemps  1918 qui marque une des entrées du quartier Saint-Sauveur est une collaboration de Delisle Monuments  et de l’artiste Aline Martineau. Marquer de si belle façon notre paysage quotidien de la mémoire par nos tombes et nos monuments commémoratifs, voilà une belle mission d’entreprise.

Redonner à la communauté

Martin Laverdière contribue largement à la vitalité de son quartier. Il réside dans le quartier depuis toujours et habite la maison familiale construite en 1913. Il ne se voit pas vivre ailleurs et a son quartier gravé sur le cœur. Père impliqué, il redonne beaucoup à la communauté en particulier pour les loisirs des jeunes. Ses rêves pour le quartier? Plus de services, un meilleur accès aux transports en commun, plus de commerces rassembleurs. Bref, un quartier bien vivant!Pour en savoir plus, le site Monuments Delisle, retrace 100 ans d’histoires de l’entreprise.