La ville de Québec et le PMDQ : une relation en construction

Tracteurs et marteaux piqueurs s’en donnent à coeur joie sur la rue des Commissaires. Photo: Ronald Lachapelle.
 Source : Le Carillon (journal du Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur), Éric Martin, mai 2013  La Ville de Québec et le Plan de mobilité durable (PMDQ) partage l’objectif de favoriser les déplacements actifs et collectifs. Pour cette raison, le comité de suivi du PMDQ s’implique dans les projets d’aménagement de notre quartier. Voici un aperçu des dossiers les plus chauds de l’été qui témoignent de l’ouverture de la Ville de Québec à l’implication citoyenne.

Intersection des Commissaires et Sainte-Catherine

Tout récemment, la présentation du projet d’aménagement de l’intersection des rues des Commissaires et Sainte-Catherine nous a permis de constater ce à quoi nous pouvons nous attendre dans le meilleur des mondes. En effet, la planification des travaux de cette intersection importante a été réussie et elle nous a donné l’espoir d’une collaboration fructueuse entre le PMDQ, les citoyens et la Ville de Québec. (…)

Réfection des rues Sainte-Ambroise et Saint-Mathias

Nous sommes presque qu’à la fin de mai et nous n’avons toujours pas obtenu les plans des deux rues Sainte-Ambroise et Saint-Mathias. Pourtant nous savons qu’elles seront en réfection complète cet été. Les services de la Ville semblent à ce point impénétrables que même la Conseillère municipale éprouverait des difficultés à obtenir les plans et à nous informer des chantiers à l’avance. (…)

La future passerelle entre Saint-Sauveur et la rue Bourdages

L’implication citoyenne vaut la peine dans l’aménagement d’une intersection, d’une rue, mais aussi dans le cas de projets d’infrastructures. Depuis quelques années déjà et suite aux demandes des citoyens et des citoyennes, la Ville avait laissé entendre qu’elle construirait une passerelle réservée aux piétons et aux cyclistes au-dessus de la rivière Saint-Charles. Celle-ci relierait le quartier Saint- Sauveur et celui de Vanier. Un lien qui pour l’instant, est peu évident. (…)[ Lire la suite en pages 1 et 3. Archives des numéros précédents. ]