Rue des Commissaires réaménagée, personnes à mobilité réduite négligées ?

Rue des Commissaires, quartier Saint-Sauveur
Entrée du 55, rue des Commissaires. 28 août 2013
Bonjour, M. le Maire Labeaume,Permettez-nous de vous écrire au nom de notre mère âgée de 96 ans. Elle habite un des 115 logements de la Résidence Wilfrid-Lecours, gérée par l’OMHQ et située au 55 rue des Commissaires Ouest, arrondissement de La Cité-Limoilou. Ces logements sont réservés exclusivement aux personnes de 55 ans et plus et plusieurs de ces occupants sont à mobilité réduite, les obligeant à utiliser une canne, une marchette, une chaise roulante ou encore, un quadriporteur pour se déplacer en toute sécurité.Tout récemment, la Ville a refait la rue au complet [ci-bas]. Nouveaux trottoirs, rue un peu plus large, etc. Beau travail et félicitations. Mais il y a un hic…Avant ces rénovations, il y avait un abaissement face à l’entrée principale du 55 qui facilitait l’accès aux voitures. Étonnamment, cet abaissement a été enlevé, ce qui fait que les résidents doivent maintenant descendre la chaîne de trottoir. Pas toujours évident lorsqu’on a une fragilité / faiblesse aux jambes, ou encore se rendre plus loin pour utiliser les abaissements de l’entrée du stationnement principal de l’immeuble ou encore, celui d’un autre stationnement qui donne directement sur la rue des Commissaires. Eh ! oui, les ingénieurs de la Ville n’ont pas oublié les automobiles dans leur nouvel aménagement, mais quelle bonne intention ont-ils eue pour les personnes âgées du 55 ?Nous avons communiqué avec plusieurs services de la Ville pour voir si cette situation déplorable pouvait être corrigée. Après plusieurs transferts et discussions, on a essayé de nous faire accepter que c’était un nouveau règlement municipal et que malheureusement, rien ne pouvait être modifié. Assez particulier, n’est-ce pas, quand on pense aux articles fréquents présentés dans le journal Ma Ville, d’un arrondissement à l’autre, qui vantent les bonnes intentions des dirigeants de la Ville pour ses habitants du troisième âge.Depuis que nous connaissons cet endroit, du temps où des jeunes gaillards de l’École Technique, du Cégep Limoilou occupaient les lieux, il y a toujours eu un abaissement à cet endroit. Maintenant que ces occupants sont des personnes âgées, on leur demande d’affronter la chaîne de trottoir ou de marcher davantage pour embarquer ou débarquer des voitures. N’oubliez surtout pas que les occupants du 55 ne sont pas tous des personnes en chaise roulante qui utilisent le transport adapté équipé d’un « lift ». Tout comme bien d’autres, notre mère de 96 ans utilise seulement une canne pour se déplacer. Le « lift » ce n’est donc pas pour elle.Nous croyons qu’il est important et temps que les responsables de la Ville réagissent pour corriger cette situation avant qu’un accident déplorable se produise car dans ce cas, l’argument d’un nouveau règlement ne tient pas la route.Au plaisir de voir les choses changer et merci à l’avance pour vos efforts déployés afin de résoudre ce problème.Raynald et Danielle BlouinRue des Commissaires, quartier Saint-Sauveur