Quelques bonnes raisons d’être fiers

Source : Le Carrefour de Québec (Opinion), Catherine Dorion, 1er février 2013 (…) Lorsqu’on m’a invitée à venir «slammer» dans une soirée de poésie au «388», un centre psychanalytique de traitement des psychoses, je ne savais pas qu’en cherchant l’adresse j’aboutirais dans cette maison. Et encore moins que j’y vivrais l’une de mes soirées les plus émouvantes depuis le début de l’année. (…)Évidemment, quand on parle de Québec, on ne parle souvent que d’une ville de fonctionnaires, de réactionnaires fermés d’esprit, de xénophobes, de rangés confortables et à droite, d’amateurs de radios-poubelle, etc, vous connaissez l’histoire. On oublie qu’il y a à Québec une trâlée de visionnaires impliqués à fond la caisse dans pleins de milieux différents qui, chacun dans leur domaine, font une maudite belle réputation à notre ville. (…)[ Lire la suite ]