Le tracé du tramway à Québec peut encore évoluer

Source : Le Soleil, Annie Morin, 13 mai 2013 (…) Parmi les premiers thèmes explorés par les consultants chargés de l’étude de faisabilité sur le tramway, débutée à l’automne, il y a l’insertion de ce mode de transport lourd dans la ville. Par insertion, on entend tracé.L’administration Labeaume a déjà statué que le tramway traverserait le fleuve, puis desservirait le boulevard Laurier et l’Université Laval avant de filer vers le nord pour rejoindre le boulevard Charest en passant par l’abrupte avenue Nérée-Tremblay. Il poursuivrait ensuite son chemin vers les quartier Saint-Roch pour aller desservir les nouveaux écoquartiers. Une autre ligne partirait du Grand Théâtre pour monter vers Charlesbourg.C’est encore le plan de match, mentionne [Raymond Dion, président du Réseau de transport de la Capitale], qui comme le maire Régis Labeaume voit le tramway comme un outil de développement. «Ça s’intègre dans une densification», répète-t-il. (…)Les travaux sont aussi commencés pour mesurer les effets du tramway sur l’aménagement du territoire, la circulation et l’environnement. L’étude des technologies accessibles, la rédaction d’un échéancier ainsi que le choix d’un mode de réalisation (public, privé ou les deux) et la grande question du financement suivront. Le rapport final est attendu à l’automne 2014. Québec veut son tramway pour 2026. (…)[ Lire la suite ]