Enquête sur les chercheurs d’emploi de Saint-Sauveur

Au mois d’avril dernier était lancé ici même une recherche exploratoire sur les chercheurs d’emploi de Saint-Sauveur pilotée par la CDEC de Québec. Les résultats de l’enquête sont maintenant disponibles et voici quelques résultats qui nous permettront de mieux comprendre qui sont les chercheurs d’emploi du quartier et quels sont leurs besoins.

Publicité

Dresser le profil de chercheurs d’emploi

L’objectif de l’enquête était de dresser un portrait des chercheurs d’emploi et de comprendre les enjeux concernant l’accès à l’emploi dans le quartier Saint-Sauveur. On sait que le taux de chômage est globalement plus élevé dans le secteur qu’ailleurs dans la ville de Québec (9,1 % en 2006 alors que le taux de chômage de la ville de Québec était de 4,6 %). Pour ce faire, un questionnaire a été proposé  lors du Bazar de l’emploi de Saint-Sauveur le 26 avril dernier ainsi que sur le web. Au total, 57 répondants du quartier se sont exprimés sur leurs difficultés à trouver un emploi mais aussi leur souhait pour améliorer l’accès à l’emploi dans le quartier.

Travailler dans Saint-Sauveur ?

On constate que la majorité des chercheurs d’emploi sont des femmes et l’âge moyen est de 42 ans. Fait intéressant, on retrouve une très forte volonté de travailler dans le quartier. En effet, 96,5 % des répondants veulent y travailler , c’est un taux très élevé qui démontre que les résidents croient dans le potentiel de leur quartier. En effet, lorsque que l’on demandes aux personnes d’expliquer les raisons pour lesquelles elles souhaitent travailler dans Saint-Sauveur, celles-ci répondent presque à l’unanimité qu’elles aiment leur quartier et qu’elles veulent que celui-ci se développe économiquement. Les personnes interrogées expriment très clairement la recherche de la proximité entre leur lieu de vie et leur lieu de travail. En ce qui concerne les secteurs d’activité les plus demandés, les personnes interrogées souhaiteraient travailler dans la restauration et l’alimentation. Ces secteurs d’activités correspondent à des postes de service à la clientèle fréquemment offerts par les entreprises locales.

Pour aller plus loin…

Ces résultats amènent à pousser la réflexion plus loin sur ce qui pourrait être mis en place pour favoriser l’emploi localement puisqu’on constate une certaine adéquation entre les attentes de chercheurs et les types de postes offerts par les entreprises locales. Par ailleurs, plusieurs répondants ont exprimé le souhait de voir amélioré l’affichage des offres d’emploi disponibles dans le quartier par exemple, ou de participer à des activités telles que le Bazar de l’emploi de Saint-Sauveur pour rencontrer directement les employeurs. Un meilleur accès au transport en commun est également revendiqué ainsi que des cours d’initiation à l’informatique pour les personnes de 45 ans et plus. Des pistes de réflexion fort intéressantes qui  pourront mener vers de nouveaux projets pour le quartier et ainsi améliorer l’embauche locale.

Le rapport complet de l’étude est  disponible sur le site de la CDEC de Québec.