Cure de rajeunissement pour les sites de compostage de Saint-Sauveur

Craque-Bitume a reçu une subvention du Fonds Éco IGA afin de rénover quelques-uns de ses huit sites de compostage communautaire dans les quartiers centraux. Ainsi, après plus de cinq ans d’activités, les compostières des sites de la Coopérative Notre-Dame-de-la-Jacques-Cartier (Saint-Roch – ci-contre), Patro Laval et Église Saint-Malo (Saint-Sauveur) ont été remplacées. Celles-ci ont été pensées et fabriquées par des collaborateurs de Craque-Bitume afin de répondre aux besoins spécifiques du compostage communautaire. Chaque site comporte trois ou quatre compostières de 1,3m3 ce qui permet d’atteindre un volume intéressant de matière organique et d’accueillir plusieurs ménages sur chaque site.C’est grâce à des ententes avec d’autres acteurs de la communauté que ce projet est réalisable. En effet, on retrouve les sites de compostage sur des terrains d’églises et d’écoles. De plus, les composteurs sont invités à participer à la récolte du compost mûr, ce qui favorise les rencontres entre voisins.Grâce à son projet, Craque-Bitume permet donc détourner 12 tonnes de matières de l’incinérateur de Québec. De plus, il joue un rôle d’agent multiplicateur de premier plan en accueillant et en formant plusieurs nouveaux participants à chaque année.[ À lire aussi : Compost makeover (Suzie Genest, Monsaintroch.com). ]