Cuisiner ensemble !

Cuisiner ensemble des bons petits plats, c’est certainement un des plus grands des petits plaisirs de la vie! Cuisiner en famille et entre amis, oui, mais aussi entre voisins de Saint-Sauveur, de Saint-Roch ou de Limoilou, c’est possible aussi !Les cuisines collectives, c’est une initiative des Ateliers à la terre, un projet du Centre Jacques-Cartier qui propose aux jeunes adultes et jeunes familles des quartiers centraux des initiatives originales pour assurer leur sécurité alimentaire. Les cuisines collectives ont lieu au Tam Tam Café et au Patro Roc-Amadour et sont ouvertes à tous les résidents des quartiers centraux.

La sécurité alimentaire, c’est quoi ?

Manger bien, manger sain et manger pas trop cher, c’est un défi pour pas mal de personnes dans les quartiers centraux. On parle et on défend ici le concept de sécurité alimentaire et non pas d’aide alimentaire qui s’adresse plutôt aux personnes dans le besoin. Les cuisines collectives, c’est un petit coup de pouce que les personnes se donnent à elle-même en choisissant cette manière de se nourrir.Il faut voir que les cuisines collectives sont un moyen original et sympathique de cuisiner des bonnes batch avec des produits frais et de qualité et ceci à faible coût. Le principe est très simple, un petit groupe de personnes qui met en commun temps, argent et compétences pour confectionner des plats sains, économiques et appétissants. Une fois par semaine, les participants choisissent ensemble des recettes, dressent la liste d’épicerie et font les achats. Ensuite, elles concoctent collectivement leurs mets et repartent à la maison avec des portions pour la semaine et ce, plusieurs fois par mois.

Au-delà des bons petits plats…

On le sait tous, la bouffe a le pouvoir de créer des liens autour du chaudron et le concept des cuisines collectives mise là dessus. Dans le cadre des cuisines collectives offertes par Les Ateliers à la terre, une animatrice encadre le groupe durant toute la session. Son rôle est bien entendu d’accompagner, transmettre ses connaissances culinaires et assurer la cohésion du groupe. En se réunissant une fois par semaine, certains des participants brisent aussi leur isolement et, grâce à la cuisine, socialisent, partagent leur savoir-faire et apprennent les secrets de cuisine des uns et des autres. Cela dit, le projet est ouvert à tous et toutes et remporte un franc succès comme le prouve le nombre personnes inscrites sur la liste d’attente.

Sauce à spag’ locale !

Le concept d’agriculture urbaine se généralise de plus en plus et Les Ateliers à la terre font figure de pionniers car ils cultivent également un jardin collectif dans le secteur d’Estimauville depuis quelques années déjà. Les légumes en surplus du jardin sont utilisés dans les cuisines collectives;  une sauce à spag’ locale, ça vous dit ? Des légumes produits collectivement et localement et cuisinés ensemble, un bel exemple de developpement durable et surtout humain. Pour le moment, le jardin est au repos pour l’hiver mais les résidents de Limoilou, Saint-Sauveur et Saint-Roch pourront s’inscrire au printemps pour une nouvelle session de jardinage et de partage des légumes produits localement et avec des méthodes bio. J’aurais l’occasion d’en reparler à la belle saison quand la terre se réchauffera!Inscription et information sur les cuisines collectives :Les Ateliers à la terreGuillaume Simard418 948-7299ateliersalaterre@yahoo.ca