Saint-Sauveur, as-tu ta vignette ?

Voilà, c’est fait.Dès le 10 décembre, il y aura restriction de stationnement dans les rues de mon quartier. La mesure a été rendue nécessaire afin de remédier au problème de stationnement des résidents qui voient littéralement leurs rues envahies par des travailleurs qui s’y stationnent pour ensuite aller travailler dans Montcalm, Saint-Roch…La difficulté de stationner, j’en témoigne. Si on prend la voiture pour aller faire une course rapide le matin à 8 h, il est impensable de trouver un emplacement libre en revenant à 8 h 30 ou 9 h. Remarquez que j’ai aussi le même problème lorsque je reviens à 22 h : je peux facilement circuler dans toutes les rues du voisinage de 30 à 40 minutes avant de trouver un endroit où laisser ma voiture. Difficile de blâmer les travailleurs à cette heure-là.La mesure était donc nécessaire, je le comprends. Je ne remets pas en question cette décision. Je suis certaine que ceux qui l’ont prise ont examiné toute les possibilités. Je suis par contre profondément déçue des comportements humains qui ont mené à cette situation.Si le stationnement est permis en tout temps, il est permis À TOUS en tout temps.C’est vrai, mais je trouve désolant que des gens aient profité de la situation suffisamment pour que des restrictions doivent être appliquées. Personne n’en sort gagnant : je devrai maintenant payer une vignette de stationnement de 75 $ par année, les gens qui stationnaient gratuitement dans ma rue pour aller travailler devront maintenant se trouver une place de stationnement payant quelque part.Il y a tout de même une source de revenus qui vient d’être créée, donc il y a forcément quelqu’un qui y gagne quelque part. Mais ce ne sont ni les habitants du quartier Saint-Sauveur qui devront s’acheter une vignette, ni les travailleurs qui devront trouver une autre solution pour garer leur voiture. J’espère au moins que ces sommes contribueront à un meilleur déneigement de nos rues cet hiver.Vous me direz que seule une partie du quartier sera réglementée?Croyez-vous sincèrement que la mesure ne s’étendra pas au reste du quartier lorsque quelqu’un, quelque part, aura réalisé les profits potentiels de cette mesure? Les paris sont plutôt ouverts à savoir quand le reste du quartier sera réglementé de la même façon.J’ai fait le choix d’aller travailler à pied ou en autobus.Cela diminue de beaucoup mes frais d’essence mensuels, et cela m’évite aussi d’avoir à payer un espace de stationnement dans le Vieux-Port, là où je travaille. Ces solutions sont à la portée de tous.Faut-il qu’il y ait une loi pour tout?Faut-il qu’on soit menacé de sanction pour qu’on prenne conscience de l’impact de nos gestes alors que ça devrait tout simplement être synonyme de gros bon sens?Mais bon. C’est fait. Fin novembre, j’irai donc me procurer une vignette de stationnement. Et je ne peux m’empêcher de m’interroger – est-ce que ce sont tous les propriétaires de véhicules de Saint-Sauveur qui auront le moyen de se payer cette vignette? Je suis convaincue que plusieurs auront peine à y arriver.Le matin du 10 décembre, ne m’en voulez donc pas si je manque de civisme à mon tour.Si je vois un travailleur stationner sa voiture, attraper sa boîte à lunch ou sa mallette d’ordinateur, et filer rapidement au boulot, en regardant à gauche et à droite d’un air coupable… je ne lui signalerai pas que, dorénavant, le stationnement n’est plus sans limites dans le secteur.Pour vous procurer votre vignette de stationnement, présentez-vous dès le 27 novembre à votre bureau d’arrondissement – assurez-vous d’avoir en main les documents requis!